15/02/2009

45-ADIEU GILBERT (alias NORWICH)

Visite Gilbert

Administrateur de l'EDEN DES CANARIS tu es parti subitement d'une rupture d'anévrisme dans la nuit du 1er au 2 Février. Chose curieuse ,mon PC a rendu l'âme en même temps que toi et je ne peux te rendre que maintenant l'hommage que tu mérites.J'ai appris ton départ par téléphone et j'ai pris comme un coup de massue sur la tête.Comment est-il possible que cela arrive à une force de la nature comme toi? Malheureusement personne ne peut maîtriser son destin et tout le monde est placé à la même enseigne . Il n'empêche que partir à 65 ans n'est pas normal, c'est beaucoup trop jeune.Tu laisses ta compagne dans le désarroi et la peine. Il en est de même pour tes nombreux amis .Je ne suis pas certain que tout le monde connaisse ton prénom mais tous connaissaient NORWICH aussi bien en France qu'en Belgique.

Tu aimais les oiseaux et tout particulièrement les canaris de race NORWICH dont tu t'étais fait une spécialité qui t'a apporté une grande renommée.Tes oiseaux avaient fait ta réputation dans la communauté ornithologique .

Tu étais toujours prêt à rendre service et si j'arrive à me "dépatouiller" sur mon Blog,c'est beaucoup à toi que je le dois.Je suis certain de ne pas être le seul dans ce cas et beaucoup peuvent te remercier.J'ai assisté à tes funérailles et ai été désagréablement surpris du peu d'éleveurs présents.Je considère que tu n'as pas été récompensé pour tous les services que tu as rendus et c'est dommage.

Un dernier mot : ADIEU L AMI je sais que pour moi tu n'es pas parti car tu resteras dans ma mémoire .Je sais aussi que tu seras là pour accueillir tous tes amis lorsque notre tour viendra.

19:08 Écrit par harzy | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Triste Triste moi aussi de la disparition de Gilbert !
Et vraiment désolé de voir si peu du monde des canaris à ses obsèques !

Écrit par : Daniel | 22/02/2009

Bonsoir Michel,

Ton témoignage est très beau. Il restera dans ma mémoire à moi aussi.

Écrit par : Lola | 26/02/2009

Les commentaires sont fermés.